Services

Le traitement
La préparation

Lors de la première consultation, vous allez rencontrer votre médecin oncologue qui sera votre médecin référent tout au long du traitement. Vous serez amené à le rencontrer régulièrement.

Après la constitution de votre dossier auprès du secrétariat, votre médecin examinera, retracera votre parcours médical et vous expliquera la décision de traitement prise en réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP).
En effet, chaque dossier est examiné en réunion de concertation pluridisciplinaire, regroupant des médecins oncologues, radiothérapeutes, et des chirurgiens. Ensemble, ils décident de la meilleure thérapeutique pour vous et du mode d'administration de celle ci (voie orale ou intraveineuse).

Votre oncologue vous expliquera ensuite le déroulement de votre traitement et vous remettra, si besoin, des documents explicatifs. Vous reverrez votre oncologue en consultation, avant chaque perfusion ou dès que nécessaire.

Il consiste en l’administration de molécules qui agissent sur les cellules cancéreuses en les détruisant ou en les empêchant de proliférer. Votre traitement est validé par votre oncologue à chaque cure. Vous êtes alors dirigé vers le service de chimiothérapie où une infirmière vous prend en charge dès que votre traitement est prêt.

Vous serez installé confortablement dans un fauteuil. Vous aurez la possibilité de lire, regarder la télévision ou simplement de vous reposer pendant l’administration du produit.
La durée des cures varie selon le protocole retenu, de quelques minutes à plusieurs heures. Il existe également des cures à la semaine, en hospitalisation dans le service.
 Les cures s’administrent par cycles : soit une fois par semaine, soit une fois tous les 15 jours, ou toutes les 3 semaines… Votre traitement est adapté à votre maladie, votre âge, vos antécédents, il est personnalisé. 
Il vous sera expliqué par votre Médecin lors de la première consultation et détaillé à nouveau par les infirmières du service de chimiothérapie. Certaines chimiothérapies s’administrent par voie orale. Votre médecin vous indiquera où vous procurer les médicaments. Les effets secondaires du traitement par chimiothérapie vous seront expliqués par votre médecin oncologue qui vous prescrira, si nécessaire, les médicaments adéquats.

 

Cette étape se situe entre la consultation et le début de votre traitement.

Si besoin, une chambre implantable permettant l’administration de votre traitement est mise en place sous la peau. Elle est constituée d’un boîtier avec une membrane souple susceptible de recevoir de multiples injections et d’un cathéter souple qui le relie à une veine. Ce dispositif, permettant de préserver votre capital veineux périphérique, sera posé par un chirurgien sous anesthésie locale, dans la région sous claviculaire. Son bon fonctionnement sera contrôlé par une radiographie, avant la perfusion de la 1ère chimiothérapie.

La réalisation des cures de chimiothérapie est conditionnée par les résultats des examens sanguins pratiqués la veille de chaque injection. Votre médecin oncologue validera ces résultats et autorisera le traitement.

L’équipe de pharmacie prépare votre perfusion en respectant la prescription informatisée du médecin et toutes les conditions de sécurité et de traçabilité des produits requises, au sein d’une URC (Unité de Reconstitution Centralisée).

Les poches de traitement sont ensuite acheminées vers le service de chimiothérapie. Les programmations des horaires sont alors planifiées par le service de régulation, en collaboration avec le secrétariat de votre oncologue.

Dans un second temps, vous rencontrerez une infirmière de l’équipe paramédicale lors de la consultation d’accompagnement soignant. Elle a pour objet de vous faire visiter le service de chimiothérapie, vous réexpliquer le traitement, vous donner des détails sur son déroulement et répondre à toutes vos questions. Les infirmières qui sont en charge de l’administration du traitement vous rencontreront à chaque cure. Elles sauront vous conseiller et seront donc des interlocutrices privilégiées ; n’hésitez pas à leur faire part de vos inquiétudes ou d’un changement de votre état de santé.

Les consultations médicales
Les consultations d'accompagnement soignant (CAS)